Ce concert d’Emile Parisien et Vincent Peirani s’inscrivait dans la saison de l’association ‘Ca Jazze Fort à Francheville’.

 

Beau concert !!

 

Les deux musiciens se font visiblement plaisir et ce plaisir était communicatif. D’autant plus qu’ils y ajoutent une bonne dose d’humour ! Le son du duo est très spécial, avec juste un accordéon et un saxophone soprano, sans section rythmique. Et on passe de morceaux à l’accordéon qui peuvent évoquer ‘les sanglots longs des violons’ d’Apollinaire à des pièces très énergiques et joyeuses. Le répertoire était basé sur leur album ‘Belle époque’ avec leurs propres morceaux, mais aussi du Sydney Bechet, du Henry Lodge…

 

On les reverra à Jazz à Vienne, mais dans un contexte différent puisqu’ils seront accompagnés de six autres musiciens pour le projet ‘File Under Ziwanul’, le 4 juillet. Et la veille, Emile Parisien jouera avec Jeff Mills dans le cadre de la soirée hommage à Coltrane.

 

Pour écouter une interview d’Emile Parisien et Vincent Peirani réalisée après le concert, cliquer sur :

 

 

Site web de l’association Ca Jazze Fort à Francheville : http://cajazzefortafrancheville.com/

Pin It on Pinterest

Share This