On commençait avec le groupe lyonnais Revenge….  dont il faut bien dire que c’est un catalogue de poncifs …. ‘I wanna rock. I wanna roll. I wanna rock n roll….’, ‘Shoot me down….’, ‘Burn In Hell’, ‘You know what I mean’… sur des riffs et des compos banals : On ne peut pas dire que ça respire l’originalité et la créativité. Mais les gars ont l’air d’y prendre plaisir. Nous nettement moins ……..

 

 

En revanche, quel beau concert d’Alice Cooper !

 

A 69 ans, il est encore là et bien là, égal à lui-même : Capes, bâton de Mr Loyal, maquillages, changement de costumes à chaque morceau (une femme sortant d’un gros coffre lui enfilant une veste nouvelle entre chaque morceau…), cuir noir cloué, camisole de force, effets pyrotechniques, fumigènes, travail sur les lumières, Frankenstein géant, guillotine, grands pantins désarticulés, Mort en version infirmière sexy…. Tout le Alice Cooper qu’on connaît depuis presque 50 ans est là !

 

 

 

 

 

 

 

Et la musique aussi ! Il est accompagné par un batteur, un bassiste et trois guitaristes électriques pour produire un hard rock 70’s puissant, bien écrit, avec de solides compos, le groupe jouant soudé et très cohérent. Pas une baisse de régime pendant presque deux heures !

 

 

 

 

 

 

 

Et puis bien sûr, on survole l’ensemble de sa carrière avec aussi ‘No More Mr Nice Guy’, que ‘Under My Wheels’, ‘Billion Dollar Babies’, ‘I’m Eighteen’ que ‘Poison’ ou ‘Feed My Frankenstein’…  .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour le rappel, c’est une énorme version de ‘School’s Out’ incluant un extrait du ‘We Don’t Need no Education’ du Floyd….

 

 

 

 

Le concert était organisé par Eldorado : http://www.eldorado.fr/

Pin It on Pinterest

Share This